La cuvée début 2016 de ScummVM

Publié le Mis à jour le

J’étais un peu passé à côté de l’info puisque ça date du 4 mars (ça m’apprendra à ne pas me tenir à ma promesse interne de faire enfin un vrai suivi sur ce blog): l’équipe derrière l’excellent et totalement indispensable ScummVM, interpréteur permettant de faire tourner sur de nombreuses plateformes la majorité des légendes du jeu d’aventure, ont sorti en ce début d’année une version 1.8.0.

Comme d’habitude, outre les corrections et améliorations dans la prise en charge des différents moteurs, on a droit à une liste de 10 nouveaux jeux compatibles avec le logiciel :

  • Amazon: Guardians of Eden
  • Beavis and Butthead in Virtual Stupidity
  • Les Chevaliers de Baphomet 2.5 : Le Retour des Chevaliers du Temple
  • Les Dossiers secrets de Sherlock Holmes: L’Affaire de la rose tatouée
  • Les Dossiers secrets de Sherlock Holmes: The Case of the Serrated Scalpel
  • Labyrinth of Time
  • Rex Nebular and the Cosmic Gender Bender
  • Sfinx
  • Zork: Grand Inquisitor
  • Zork Nemesis : Les Territoires interdits

J’avoue que même en tant que vétéran du point’n click, du fait d’adorer ce genre de jeux depuis facilement 20 ans (nom de Zeus, le coup de vieux en disant ça), au fil des versions de ScummVM on entre de plus en plus en territoires inexplorés en ce qui me concerne. Cette fois, les Zork je connais, jamais joué mais j’avais fait assidument la lecture de la soluce il y a bien des années dans un vieux magazine, les Sherlock Holmes j’ai déjà vu passer sur des sites d’abandonware et il y a de fortes chances que je les récupère dans les jours qui viennent. Pour le reste, mis à part Rex Nebular dont j’ai de vagues souvenirs, toujours dans les magazines de l’époque, c’est Terra Incognita. Oui, même le Baphomet 2.5, car je n’ai jamais vraiment mis le nez dans les opus fanmade de cette saga que j’adore, dont il faudra un jour que je me fasse justement les opus venus après Les Boucliers de Quetzalcóatl (notez que j’ai réussi à l’orthographier du premier coup, accent mis à part), mais bon, que voulez-vous, les deux premiers sont justement si excellents que j’ai jusque-là toujours préféré y rejouer que tenter le 3 (que j’ai quand même eu à une époque, et qui m’avait tellement déçu niveau maniabilité, foutue mode du passage à la manette dans les jeux d’aventure au début des années 2000, je m’étais retrouvé complètement coincé sur un passage à la con où le personnage court face à la caméra, j’avais revendu le jeu sans jamais le finir) le 4, ou encore plus récemment les épisodes du 5.

Pour en revenir à cette nouvelle version, à noter aussi un portage spécifique à destination du Raspberry Pi, je suppose pour Raspbian, nouvelle preuve que ce petit ordinateur pas cher commence à devenir de plus en plus intéressant pour qui veut se monter une machine rétro ratissant le plus large possible.

En bref, ScummVM, c’est toujours aussi excellentissime quand vous adorez les bons vieux jeux d’aventure à la souris, donc si c’est votre cas, c’est par ici que ça se récupère :

http://www.scummvm.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s