Windows 7

Moins galérer pour mettre à jour Windows 7, troisième !

Publié le Mis à jour le

Il y a quelques mois de ça, je retentais l’installation de Windows 7 sur un de mes postes inutilisés, histoire de voir ce que je pourrais bien en faire. Dans deux billets précédents, vous avez pu constater que ça s’est avéré fort pénible au moment de faire les mises à jour du système, la faute à ce casse-pied professionnel de Windows Update. Ah, et qu’on se rassure, j’ai récemment installé un Windows Vista, qui introduisait WU en tant qu’application système en lieu et place du site web via Internet Explorer des précédents, ça marche tout aussi mal (du coup, pour le Windows Vista, je n’ai pas insisté, je suis tout passé par du tiers, le module Patch-Up de 360 Total Security dont j’avais déjà parlé).

Depuis, je n’ai à nouveau plus d’ordinateur tournant sur Windows 7 à la maison, mais je suis tombé aujourd’hui sur ce billet de quelqu’un ayant eu exactement la même galère du Windows Update sur une installation tout fraîche qui pompe tout ce qu’il peut comme ressources sans jamais faire correctement ce qu’on lui demande. Du coup, nouveau KB pouvant servir en post-installation, le KB3102810, qui , comme le précédent que j’avait déjà trouvé, se récupère et s’installe avant de tenter le gros pack cumulatif publié par Microsoft au printemps.

D’ailleurs, en parlant de pack cumulatif, celui-ci reste pour l’heure confiné à une récupération manuelle, et je ne sais pas si les différentes mises à jour publiées depuis ont été intégrées. Mais bon, la question devrait être réglée d’ici quelques temps, puisqu’on devrait voir ce type de mise à jour débarquer dans les mois qui viennent pour Windows 7 et 8.1 courant octobre/novembre via Windows Update…enfin à la condition qu’il ne reste pas stupidement coinçé au moment de la recherche des mises à jour, auquel cas les installations petites mises à jour KB, dont il est question plus haut et dans le précédent billet sur le sujet, seront toujours d’actualité.

Publicités

Moins galérer pour mettre à jour Windows 7, deuxième !

Publié le Mis à jour le

Hier je parlais de certains correctifs supposés rendre moins pénible l’installation de la montagne de mises à jour pour un Windows 7 fraîchement installé. Sauf qu’au final, si ça s’est avéré bénéfique au début, vu le nombre et vu l’optimisation GÉNIALE de Windows Update sur Vista et 7, y a toujours un couac quelque part, et même en passant par l’outil Patch-Up d’une suite anti-virus/nettoyage comme 360 Total Security histoire de contourner le problème, on se retrouve au final avec un Windows Update dans un état lamentable.

Donc j’ai cherché de plus amples infos sur comment arriver à installer le fameux SP2 qui n’en est pas vraiment un sans se taper une belle erreur « pas compatible » au lancement de l’installeur.

Il se trouve qu’effectivement il me manquait un petit quelque chose, et ce petit quelque chose est la mise à jour KB3020369, qui apparemment est à installer absolument avant de tenter d’appliquer ce pack de « commodité ».

Je vais tester ça en refaisant une installation toute propre hors connexion, et on va voir si ça marche comme promis.

Mise à jour : Bon point, ça a fonctionné correctement. Une fois la petite mise à jour installée, la cumulative a bien voulu s’installer. Par contre, difficile de savoir ce qui est réellement inclut dans cette mise à jour cumulative, parce que par exemple pas d’Internet Explorer dans sa dernière version, et les dieux savent que dans le porte-conteneurs de Windows Update, il y en a des mises à jour liées à Internet Explorer. Donc là, j’avais désactivé complètement les mises à jour automatiques (PC en offline à l’installation de toutes façons), je lance une recherche, on verra bien si les promesses de « vous verrez, une fois celle-là appliquée vous n’aurez plus grand-chose à installer » est tenue.

Mise à jour 2 : Malheureusement, après l’avoir laissé tourner 2 bonnes heures, on est toujours coincé avec le même problème de Windows Update qui tourne, tourne, et tourne encore lors de la recherche de mises à jour. Donc j’en ai marre, et je vais refaire une installation propre en passant ensuite uniquement par un outil comme le Patch-Up de 360 Total Security.

Ce n’est évidemment pas l’idéal, non pas parce que ça ne fait pas le boulot, mais juste parce que c’est une solution de contournement pour l’élément critique que sont les mises à jour. OK Windows 7 commence à se faire vieux et Microsoft fait des pieds et des mains pour le remplacer par Windows 10, mais quand on a besoin de le réinstaller, c’est juste inacceptable de se retrouver avec un outil de mises à jour qui merde autant, et qui a d’ailleurs toujours merdé à un moment ou à un autre.

 

Windows Update et conso mémoire sur un Windows 7 frais

Publié le Mis à jour le

J’ai récemment effectué plusieurs installations de Windows 7 Pro sur de vieilles machines, et à chaque fois l’installation des presque 300 mises à jour est sans doute l’étape la plus pénible à subir. Notamment à cause d’un problème bien particulier auquel je n’avais jamais vraiment fait attention jusque-là : la consommation mémoire de Windows Update.

Il se trouve que la version du service de mises à jour sur un Windows 7 SP1 fraîchement installé a une consommation mémoire absolument abominable, faisant monter l’usage mémoire du seul processus svchost.exe à 2 Go voire plus, mettant à genoux même une configuration avec 4 Go sous le capot.

Fort heureusement, il existe un correctif. Avant d’attaquer la fastidieuse étape des mises à jour, ne lancez aucune recherche sur Windows Update, et installez immédiatement la rustine disponible sur cette page :

https://support.microsoft.com/en-us/kb/3138612

Testé et approuvé, je peux vous assurer qu’ensuite vous allez gagner un temps considérable, vu qu’ensuite Windows Update n’essayera plus de tuer votre machine en siphonnant toute sa RAM à la moindre recherche de mises à jour !

PS : Ceci ne corrige pas toutefois l’autre gros problème de mémoire qui survient lors de l’installation de la tonne de mises à jour, à savoir le processus TrustedInstaller.exe qui lui aussi se met à consommer une quantité astronomique de RAM.

Afin d’éviter ce second problème de consommation mémoire, il est conseillé de ne pas lancer l’installation des mises à jour d’un seul coup, mais de le faire en plusieurs fois.

L’autre solution, ce serait que Microsoft se bouge pour nous proposer par défaut dans Windows Update le gros pack qu’ils ont récemment publié, un genre de SP2 qui n’en est pas vraiment un, parce qu’en ce qui me concerne, l’installeur récupéré via site web m’a gratifié d’un message d’incompatibilité les deux fois où j’ai tenté de l’utiliser pour mettre à jour plus rapidement.